« C’était la vivance ! »

Franck Yoro, membre de l’association Longueur d’ondes, Part. II

Dans le local de Longueur d’ondes situé Cours Gambetta, les écharpes du Paris Saint-Germain parlent d’elles-mêmes. Même s’il y habite depuis plusieurs années, Franck Yoro vient de Paname, Sartrouville précisément. Ce qui ne l’a pas empêché de devenir partie intégrante de la scène hip hop montpelliéraine, par le biais de son association, créée il y a bientôt six ans.

« On voulait devenir une structure qui permette d’enregistrer et de produire des morceaux, de faire du son »

Franck Yoro, membre de l’association Longueur d’ondes, Part. I

Dans le local de Longueur d’ondes situé Cours Gambetta, les écharpes du Paris Saint-Germain parlent d’elles-mêmes. Même s’il habite ici depuis plusieurs années, Franck Yoro vient de Paname, Sartrouville précisément. Ce qui ne l’a pas empêché de devenir partie intégrante de la scène hip hop montpelliéraine, par le biais de son association, créée il y a bientôt six ans.

« Continuer à faire grandir ce lieu »

Les habitants du Royal

Fermé depuis décembre 2014, Le Royal, cinéma historique de Montpellier qui devait se transformer en un immeuble d’appartements de luxe, est occupé depuis mai. Un lieu dont les murs ont d’abord servi de centre d’hébergement qui fait désormais aussi office d’espace culturel à disposition de ceux qui en auraient besoin.