« MONSIEUR JOE LUCAZZ, 45 POINTURE, BÊTES DE NIKE »

Lorsque certains le décrivent comme un artiste sous-côté que l’on ne reconnaîtrait pas à sa juste valeur, lui évoque simplement un souci de rigueur ajouté à une pointe de laxisme. Un manque d’implication professionnelle, de temps ou même d’envie qui l’ont empêché de marquer efficacement le rap de son empreinte. Mais ça, c’était avant que le rappeur de Rosny-sous-Bois ne sorte son album « No Name », l’année dernière.

 

L’ARCHITECTURE PARTICIPATIVE, UN AUTRE OUTIL DE CONTRE-POUVOIR

Plusieurs mois après avoir enclenché le processus de construction, deux étudiants en cinquième année d’architecture présenteront ce dimanche 5 juin à 19h leur projet de fin d’étude à La Paillade. Un espace public réaménagé en agora citoyenne grâce à l’aide des habitants du quartier qui interroge sur une certaine vision de l’architecture. Loin de toutes considérations partisanes, mais pas politiques.